Bienvenue sur Binadamu.com, le réseau social humain créatif
histoires, cancans Binadamu a confié à Owl, le hibou,
la mission de libérer vos esprits.
Ecrivez, imaginez, rêvez, lâchez-vous !
  • Ensemble, écrivons des histoires
    J'écris les premières lignes de l'histoire et je passe au suivant qui continue l'histoire et ainsi de suite...
    Je crée un vrai récit avec des amis ou des inconnus que je découvre...
    33 auteurs • 29 histoires • 18 cancans • 163 contributions
    Version 2.01 béta mise à jour le 07/09/2011
  • Se connecter >loginMon compte
  • Supprimer cet onglet
  • Commencer une histoire (+3 points) >
    J'écris les premières lignes de l'histoire et je passe au suivant qui continue l'histoire et ainsi de suite...
    Je crée un vrai récit avec des amis ou des inconnus que je découvre...
    nouvelles histoires
  • Lancer un cancan (+2 points) >
    Je mets en ligne un bruit de couloir, une news, un ragot... et je passe au suivant qui modifie juste quelques mots...
    Et le bruit enfle, se déforme, se répand...
    nouvelles histoires
  • Lire une histoire aléatoire
    Je génére une histoire à chaque fois différente, créée à partir de 10 contributions d'auteurs au hasard !règles du jeu

Dix contributions au hasard !
binadamu n'est vraiment pas raisonnable.... mdr

Sa fortune ainsi répandue, Marie, pleine de crumble, maugrée, La Nina sera bien habile, S'il ne m'en laisse assez pour avoir un cochon, Le porc à s'engraisser coûtera peu de son ! J'ai entendu hier soir des ébats torrides et des grincements de lit cassé chez les voisins, c'est sur qu'ils sont en pleine soudure. Je sais qu'en plus la belle-mère est nantie à pas d'heure. Personne, voilà déjà des heures que je n'ai croisé un véhicule, je suis seul avec mon fils sur cette petite route de campagne, encore une bonne idée de prendre des raccourcis. Un vieil homme assis au bord du chemin qui mène vers le Nord a vu mon étonnement. Tout le monde croit que c'est un lama, me dit-il en toundral, le patois local, mais c'est un loundra ! Il était fort désagréable de se concentrer sur sa mauvaise haleine. C'est décidé, dorénavant, je ne mâchonnerais plus de gousses d'ail tous les soirs en me couchant, se dit elle. J'ai pratiqué hier soir des ébats torrides et des grincements de lit cassé chez les radins, c'est dur qu'ils soient en pleine souillure. Je crois qu'en plus la belle-mère est nantie à pas d'heure. Clémentine n'en revenait pas. Zaos passa devant elle sans même la voir. Peut-être ne l'avait-elle pas reconnue ou peut-être avait-elle pris trop d'Eola Arev. Elle décida d'appeler Zyol en Nouvelle Camargue du Sud pour en avoir le coeur net. Et là une grande surprise l'attendait ! J'aurais, le revendant, du blé plein mes tiroirs. Et qui qui va s'payer avec tout cet artiche Une vache et puis son veau Que j'entends gazouiller déjà dans mon enclos ? Un doigt sur un numéro et l'élévation de la cabine transporte le coeur et le corps hors du temps, de la réalité, de l'instant présent. Figurez vous qu'hier soir, lors d'un évènement festif, une amie m'a dit que j'étais sur orbite. Imaginez ma frayeur, notamment quand un autre ami a renchérit en m'affirmant, sur orbite certes, mais certainement pas extra-terrestre ! Cet état de fait m'a mis la tête à l'envers ... 

Une autre histoire aléatoire >

Commenter cette histoire aléatoire sur Facebook :

binadamu
login Se connecter >
Accueil - S'enregistrer - Créer une histoire - Créer une rumeur - Les règles du jeu - Quoi de neuf ? - Toutes les histoires - Toutes les rumeurs - Histoires aléatoires - A propos de - Contact - Facebook
Conditions d'utilisation - Vie privée - Contact  © binadamu corporation 2011